Ski nordique
Les villes candidates aux mondiaux 2019
 
 
 
 
Mardi 3 juin 2014
 
Jeudi sera désignée la ville qui organisera les mondiaux 2019 de ski nordique.
 
A Barcelone, 1100 personnes participent à la 49e édition du Congrès de la FIS. Plus de cent réunions officielles sont programmées pour débattre des règlements, des calendriers et du développement des différentes disciplines du ski.

Parmi les décisions qui vont être prises, il en est une, attendue par les nordiques, c'est la désignation par le conseil de la FIS de la ville qui organisera les Championnats du monde en 2019.

Les quatre candidates : Almaty (KAZHKSTAN) - Oberstdorf (ALLEMAGNE) - Planica (SLOVENIE) - Seefeld (AUTRICHE) connaîtront leur sort ce jeudi à 18h30.

Aujourd'hui, elles ont fait une présentation de leur projet pendant 15 minutes. Mercredi,
elles tenteront encore de convaincre au travers de stands de présentation.

Falun en Suède et Lahti en Finlande seront les rendez-vous 2015 et 2017.

Jacques Mignerey
 
Seefeld

La station touristique est situé sur un haut plateau, à 1200 m d'altitude avec un très bon enneigement et de bonnes liaisons de transport par avion, train et voiture

La ville a réalisé de nombreux travaux au cours des dernières années pour offrir aux amoureux du nordique un site de classe mondiale.

La station offre 270km de pistes de ski de fond parfaitement entretenus, un stade de ski-roues avec 3,6km de pistes, un stade de biathlon été/hiver et des tremplins rénovés avec un système de réfrigération à la pointe de l'inovation.

Seefeld a déjà organisé des Championnats du monde nordique mais ça remonte déjà à 1985. A cette époque, le Suédois Gunde Svan et la Norvégienne Anette Bøe avaient dominé les épreuves de ski de fond.

La ville a aussi accueilli les épreuves nordiques des Jeux Olympiques de 1964 et de 1976 (Innsbruck).

Plus récemment, en 2012, se sont déroulés les Jeux Olympiques de la Jeunesse.

site internet

   
 
Almaty

La station autrichienne de Seefeld a réalisé de nombreux travaux au cours des dernières années pour offrir aux amoureux du nordique un site de classe mondiale.

La station offre 270km de pistes de ski de fond parfaitement entretenus, un stade de ski-roues avec 3,6km de pistes, un stade de biathlon été/hiver et des tremplins rénovés avec un système de réfrigération à la pointe de l'inovation.

Seefeld a déjà organisé des Championnats du monde nordique mais ça remonte déjà à 1985. A cette époque, le Suédois Gunde Svan et la Norvégienne Anette Bøe avaient dominé les épreuves de ski de fond.

La ville a aussi accueilli les épreuves nordiques des Jeux Olympiques de 1964 et de 1976 (Innsbruck).

Plus récemment, en 2012, se sont déroulés les Jeux Olympiques de la Jeunesse.


site internet

 

 

Oberstdorf


Oberstdorf présente une candidature solide avec un soutien populaire très présent. Les sites pour recevoir les différentes disciplines sont déjà prêts.

Le site qui doit recevoir les épreuves de saut est l'un des plus beaux au monde.

Le stade de ski de fond moderne offre également toutes les fonctionnalités pour permettre des compétitions passionnantes.

Oberstdorf a déjà organisé les Championnats du monde en 1987 et 2005. Cette dernière édition aura laissé un excellent souvenir à la délégation française qui avait vu Vincent Vittoz remporter le titre mondial dans l'épreuve de poursuite.

site internet

 

 

Planica


Planica est en pleine rénovation.

Déjà, les nouveaux tremplins ont accueilli la finale de la coupe du monde 2013/2014. Les travaux en cours sur le tremplin de haut vol pour tenter de reprendre aux Norvégiens le record du monde de saut montrent l'implication des Slovènes dans le ski nordique.

C'est sur le stade de ski de fond que sont entrepris les plus gros travaux pour proposer des équipements modernes et des pistes performantes.

La championne Petra Majdic s'est personnellement engagée dans la candidature de Planica : "Les petits pays comme la Slovéniedoivent aussi avoir leur chance d'organiser d'aussi grands évènements !"

site internet