Ski de fond
Retour sur les Championnats de France cadets
 
 
 
Mardi 8 janvier 2013
 
Une 1ère étape vraiment enthousiasmante pour les Dauphinois
 
Les cadets et cadettes dauphinoises ont particulièrement brillé lors de la première étape des Championnats de France mais avant de parler de leurs exploits, il faut souligner dans quel cadre ils ont évolué ce week-end. Courir sur le Plateau des Glières, c'est courir sur un site où la Résistance s'est particulièrement illustrée lors de la dernière guerre, c'est courir dans un cadre magnifique où chaque année se déroule un Marathon qui est l'un des plus beaux de la saison nordique.

Il faut aussi parler de l'organisation. Tous ceux qui ont participé aux Championnats de France des clubs, il y a deux ans, se souviennent de l'organisation parfaite de l'événement par le Ski Club Nordique du Pays Rochois. Ce dernier week-end, la nombreuse équipe de bénévoles réunie autour du Président du Club, Jean-Claude Roguet, a une nouvelle fois offert ce qui se fait de mieux dans la mise en place d'une course : un stade de départ/arrivée magnifique, des pistes très techniques impeccablement préparées, des responsables de sécurité efficaces et calmes, un service d'informations très rapide, un chronométrage remarquable avec publications immédiates des résultats sur écran et un speaker, Roger Ravanel, qui avait retrouvé au contact des jeunes tout son allant. Bref, une organisation tip top qui fait référence !
Tip top !

Lors de la 1ère journée, les jeunes ont malheureusement évolué dans le brouillard mais se sont donnés à fond et on constate une nouvelle fois que le niveau de nos cadets a encore progressé consacrant le travail réalisé dans les clubs et les comités. Martin Collet de Chamonix a dominé le 7,5km classique devançant pour le podium le Savoyard Arthur Breysse et le Jurassien Emile Bourgeois République. Nos Dauphinois ont été particulièrement brillants puisqu'ils rentrent à neuf dans le top 20. Les trois premiers cadets 1 sont dauphinois : Léo Mignerey et Camille Laude de Méaudre, Bastien Sauvage de Villard de Lans.

Au scratch, classement des Dauphinois :
6. Léo Mignerey - 8. Camille Laude - 9. Quentin Caradot - 10. Bastien Sauvage - 11. Lucas Richard -15. Charles Béghin - 16. Alexandre Josserand - 19. Elie Faret - 20. Félix Ibarra - 27. Yann Belorgey - 35. Thomas Bedreddine - 37. Thibault De Marre - 41. Ulysse Descamps - 50. Rémi Martin - 53. Matis Fugier - 81. Max Rochette - 82. Félix Sabatier

Sérieux et bonne humeur

Dans la course des cadettes, c'est une cadette 1 qui l'emporte, Léna Quintin du Grand Bornand et le Dauphiné fait mieux encore en plaçant Eva Locatelli (Méaudre) et Emilie Bulle (Autrans) sur le podium. Là aussi, elles rentrent à 7 dans le top 20. Emma Lunatti (Chamrousse) et Juliette Ducordeau (Villard) finissent 4ème et 6ème de leur année.

Au scratch, classement des Dauphinoises :
2. Eva Locatelli - 3. Emilie Bulle - 10. Déborah Laffont - 11. Laurine Miquet - 13. Lison Lefèbvre - 14. Emma Lunatti - 17. Juliette Ducordeau - 25. Anaelle Clémençon - 29. Lisa Queinnec - 56. Clarisse Pilon - 64. Lola Combe - 73. Chloé Dudoignon
Fog pour Lisa et les autres

Lors de la deuxième journée, sous le soleil, les épreuves de sprint ont été très spectaculaires sur un parcours particulièrement tournant et au profil très varié. Après des qualifications communes, les épreuves de poules ont permis aux meilleurs de chaque année d'âge de s'affronter.

Lors des qualifications cadettes, Déborah Laffont a montré qu'elle serait difficile à battre en réalisant le meilleur temps.
cadettes 1 qualifiées : Clarisse Pilon, Marine Challamel, Emma Lunatti, Juliette Ducordeau
cadettes 2 qualifiées : Déborah Laffont, Eva Locatelli, Emilie Bulle, Lison Lefèbvre, Anaelle Clémençon, Lisa Queinnec, Laurine Miquet

En cadettes 1, seule Clarisse Pilon de Chamrousse parvenait en demi-finale.

En cadettes 2, 3 Dauphinoises se retrouvaient en finale et Déborah Laffont du Vercors SKF n'a laissé aucune chance à ses adversaires en prenant un départ canon puis en contrôlant jusqu'au final. Emile Bulle d'Autrans, moins bien partie, parvient à accrocher la 3ème place et Eva Locatelli la 5ème. Lison Lefèbvre s'est arrêtée en demi-finale et a pris la 8ème place.
 
poule !

Lors des qualifications des cadets, le Savoayard Arthur Breysse réussissait le meilleur temps. Les Dauphinois se distinguaient à nouveau avec Lucas Richard 4ème temps et surtout Camille Laude (cadet 1) 5ème temps. Le Méaudrais et Bastien Sauvage, le Villardien réussissaient les deux meilleurs temps cadets 1.

cadets 1 qualifiés : Camille Laude, Bastien Sauvage, Léo Mignerey, Félix Ibarra, Thibault De Marre, Matis Fugier, Max Rochette, Elie Faret, Ulysse Descamps
cadets 2 qualifiés : Lucas Richard, Quentin Caradot, Alexandre Josserand

Lors des poules, en cadets 2, Quentin Caradot (Villard) , lucky looser en quart, s'arrêtait en demi-finale. Seul, Lucas Richard parvenait en finale et terminait sixième.

En cadets 1, ils parvenaient à six en demi-finales. Bastien Sauvage, Thibault De Marre et Max Rochette s'arrêtaient là, prenant finalement les 7ème, 11ème et 12ème places. Trois Dauphinois se retrouvaient en finale : Camille Laude, Félix Ibarra et Léo Mignerey. Léo créait un faux départ et se retrouvait cloué sur la ligne sur le deuxième départ. Camille Laude s'élançait en tête et devait la garder jusqu'au bout à la lutte avec le Pyrénéen Nicolas Lacoste. Un sprint acharné était lancé dans la dernière ligne droite entre deux Dauphinois pour la 3ème place. Félix parvenait à sauver sa place sur le podium malgré le retour de l'arrière de Léo. Six cadets 1 dauphinois dans les 12 premiers, la victoire de Camille et deux dans le top 4...
Eva !

Un week-end très encourageant pour le nordique dauphinois ! A noter également et ce n'est pas le moins important, l'excellente ambiance qui règne dans le groupe des jeunes où sérieux et bonne humeur se mêlent favorisant la réussite. Les jeunes étaient encadrés ce week-end par des coaches au top aussi bien dans la préparation des skis que dans l'encadrement de nos jeunes.

Bravo et merci à Gérard Durand-Poudret, Guillaume Peyronnet, Julien Benoit, Michaël Gamby, Olivier Bulle et Vincent Ducordeau !
Un groupe !
 
Dauphinordique publiera jeudi un album de photos avec les Dauphinois mais pas que...
 
Le billet de Michaël Gamby  
 
Nous venons de vivre un sacré WE cadets sur tous les plans.

Les athlètes étaient franchement détendus et rigolards dans les phases de récupération, sérieux dans les phases de préparation de la compétition et rapides avec le dossard sur les épaules. Que demander de plus ?
Qu'Eva gagne 3 secondes samedi pour gagner la plus haute marche du podium… ou qu'elle tienne sur les skis en finale dimanche (comme Léo…) ? Que Déborah ne perde pas le panier de son bâton en bas de la piste samedi ? Que les cadets 2 remettent les cadets 1 à leur place sur les pistes de compétition ? Qu'au moment de choisir le fart avec Vincent, on arrête de se demander si l'on opte pour la poussette ou le tube ?

Oui, les jeunes étaient sympas et performants, l'équipe de coach sympa et efficace. Merci à Olivier, Guillaume, Vincent et Julien qui nous complété avec Dudu.

Que retenir de samedi ?
La confirmation de la densité des garçons dauphinois et la surprise de les voir si près de la tête de course.
Les toutes belles courses de Léo (6ème) et Camille (8ème), son pote du club de Méaudre… comme pour dire à leur coach Valéry de vite se remettre pour venir voir ça…
Ou encore Bastien, Quentin, Lucas… et les autres, pour totaliser 9 garçons dans les 20.

La réponse à des questions qui me taraudaient : laquelle d'Emilie, Eva ou Déborah sera devant ? Peuvent-elles gagner ? (en attendant que Juliette ou les autres soient au top elles aussi !)
Réponse : les 2 grandes copines sur le podium avec Eva 2ème, Emilie 3ème… et Déborah qui jouera à faire mieux le lendemain.

Et dimanche, parmi les finalistes, on pouvait voir :
Le sans fautes de Déborah et Camille, victorieux.
Les biscoteaux de Félix sur le podium !!
L'impressionnante pointe de vitesse de Léo. Il tombe vite, se relève vite mais skie encore plus vite.
L'abonnement d'Emilie aux podiums.
La rage d'Eva.
Lucas qui se "sort les tripes ".

Quand les résultats ne sont pas au RDV, on se fait des nœuds dans la tête à vouloir savoir pourquoi, tout de suite.
Ce WE est très réussi et je suis bien tenté de faire une liste de bonnes raisons pour expliquer cela. Mais je résiste et me dis " profitons-en tout simplement ". Et gardons l'ascendant psychologique pour la prochaine étape !
La suite, ce sera du côté d'Arêches Beaufort les 9 et 10 février avec 3 coachs (Julien, Dudu et moi) et 15 athlètes qui seront sélectionnés. Avec 2 coachs et un bus en plus, nous pouvons emmener jusqu'à 25 athlètes. Avis à bon entendeur…