Ski de Fond
Justyna Kowalczyk relance la polémique
 
 
 
mercredi 13 octobre 2010
 
"Moi, je me prépare sur le terrain pas en pahrmacie..."
 
A un mois du début de la saison, Justyna Kowalczyk relance ses accusations contre Marit Bjoergen par une phrase choc : "Moi, je me prépare sur le terrain pas en pharmacie !" La Polonaise reproche à la Norvégienne de gagner ses courses grâce aux médicaments qu'elle prend contre l'asthme.

La polémique avait été vive lors des Jeux de Vancouver où Justyna Kowalczyk (3 médailles : 1 or - 1 argent - 1 bronze) avait mal digéré la moisson réalisée par Marit Bjoergen (3 médailles d'or, 1 d'argent et 1 de bronze).

La Polonaise avait déclaré : "Sans médicaments, elle n'aurait pas gagné. Marit se sentait menacée, car elle sait très bien que sans leur aide, elle n'aurait pas pu l'emporter que ce soit contre moi ou contre les autres filles."
Puis elle avait élargi ses accusations à l'ensemble des Norvégiens en ajoutant : "Les Norvégiens sont très critiques quand il s'agit de la question du dopage en Russie mais là, ils sont bien silencieux.
Où est leur logique ? "


La Norvégienne était restée très zen se contentant de répondre : "Justyna est une mauvaise perdante. Il y a une différence entre la lutte contre l'asthme et le dopage sanguin. Si je n'avais pas eu d'asthme, je n'aurais pas eu un avantage de la médecine de toute façon."


Cette fois, Justyna Kowalczyk revient à la charge en émettant des suspicions sur tous les athlètes qui comme Bjoergen font l'impasse sur le Tour de Ski pour revenir au premier plan pour un événement majeur comme les JO de Vancouver en 2010 et les Mondiaux d'Holmenkollen en 2011.

La Polonaise déclare : "J'ai eu une longue conversation avec mon entraîneur et nous avons très peur de ceux qui disparaissent un mois à la mi-saison et reviennent beaucoup plus forts. J'ose le dire haut et fort que l'utilisation de médicaments contre l'asthme comme ceux qu'utilise Bjorgen apporte une aide directe et intense au corps pour lui permettre de mieux se régénérer."

Le médecin de l'équipe nationale norvégienne, Hans Petter Stokke, pense qu'il est vraiment triste de voir Justyna Kowalczyk lancer à nouveau de telles accusations : "Les médicaments que Marit utilise contre son asthme ne lui apporte pas d'amélioration dans les performances. Si ceux qui sont asthmatiques ne devaient pas être autorisés à prendre des médicaments, ils seraient tous exclus des sports d'endurance. Les médicaments leur permettent de passer de malades à la normale. Ce n'est pas une amélioration artificielle. Il est prouvé que ça ne sert qu'à normaliser la fonction pulmonaire."

Espérons que cette polémique cessera avant l'hiver car on préfère voir ces deux grandes championnes se battre sur le tapis... blanc.

Les photos que préfère Justyna Kowalczyk