Ski de Fond
La Sgambeda
 
 
 
 
lundi 20 décembre 2010
 
Le Team Grenoble se distingue en Italie : Vincent Duchêne et Thibault Mondon au contact des meilleurs
 
 
Fabio Santus a remporté la 21ème édition de la Sgambeda, un marathon de 42 km couru dans la vallée de Livigno.
Fabio Santus : «Quand j'ai franchi la ligne, j'ai téléchargé la tension que j'avais accumulé en criant de toute mon énergie. Je savais que je pouvais le faire. Le groupe de tête était si homogène tout au long de la course compact avec le groupe tout au long de la course, je me doutais bien que le final serait difficile. "

On retrouve aussi sur le podium le titulaire du dossard rouge de la FIS Marathon Cup 2009/10, le Norvégien Simen Oestensen, et Cristian Zorzi, le sprinter de la squaddra.

Il faut souligner la performance des coureurs du Team Grenoble qui avaient fait le déplacement en Italie. Deux d'entre eux ont réussi à rester dans le groupe de tête et ne finissent qu'à 16s de Fabiio Santus. Vincent Duchêne 25ème et Thibault Mondon 28ème se permettent de battre des grands noms du ski de fond : Stanislav Rezac (CZE) vainqueur de la Transjurassienne, Andrus Verpaluu (EST), Bjorn LInd (SWE) champion olympique et Daniel Tynell qui a la Vasaloppet à son palmarès.
Guillaume Berhault, 39ème, complète cette excellente performance.
Un début de saison en fanfare pour les coureurs "Longues Distances" du Team Grenoble qu'on retrouvera sur le Marathon de Bessans au début janvier.

Simen Oestensen - Fabio Santus - Cristian Zorzi
 

Résultats
 
42km libre hommes - mass start
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
39
41
42
43
44
45
46
47
SANTUS Fabio
OESTENSEN Simen
ZORZI Cristian
PAREDI Simone
AHRLIN Jerry
CARRARA Bruno
CATTANEO Marco
DEBERTOLIS Bruno
EBERHARTER Michael
BONALDI Sergio
HAUGSBOE Andre
SRETR Radek
LAUGALAND Audun
DE ZOLT PONTE Roberto
IVANOU Aliaksei
SVAERD Oskar
TAMMJARV Karel
MAE Jaak
ANDREASSON Rikard
AUKLAND Joergen
LEIJON Markus
AUKLAND Anders
EBERHARTER Christian
MYRLAND Anders
DUCHENE Vincent
BRAUS Giuliano
HENRIKSEN Thomas Magne
MONDON Thibault
REZAC Stanislav
KRSKA Jan
VEERPALU Andrus
LIND Bjoern
SINNES Svein Tore
BECH Sebastian
ROCAREK Jiri
JOENSSON Markus
TYNELL Daniel
ANDERSSON Erik
BERHAULT Guillaume
WICKSTROEM Erik
EBNER Lukas
MILLEREAU Jeremie
FLORINETT Andrea
DIETER Felix
SUTER Thomas
STOEGGL Thomas
NILSSON Markus
+1000 participants
ITA
NOR
ITA
ITA
SWE
ITA
ITA
ITA
AUT
ITA
NOR
CZE
NOR
ITA
BLR
SWE
EST
EST
SWE
NOR
SWE
NOR
AUT
NOR
FRA
ITA
NOR
FRA
CZE
CZE
EST
SWE
NOR
GER
CZE
SWE
SWE
SWE
FRA
SWE
GER
FRA
SUI
SUI
SUI
AUT
FIN
1:37:49.6
1:37:51.4
1:37:52.6
1:37:52.7
1:37:53.4
1:37:54.7
1:37:55.4
1:37:55.5
1:37:55.8
1:37:56.1
1:37:56.9
1:37:57.2
1:37:57.9
1:37:58.1
1:37:58.2
1:37:59.6
1:37:59.7
1:37:59.8
1:38:01.5
1:38:02.0
1:38:03.9
1:38:04.8
1:38:04.9
1:38:05.6
1:38:05.9
1:38:06.2
1:38:06.3
1:38:06.4
1:38:06.9
1:38:07.7
1:38:07.9
1:38:08.7
1:38:12.4
1:39:06.5
1:39:07.4
1:40:02.7
1:40:03.3
1:40:04.8
1:40:06.4
1:40:06.4
1:41:00.1
1:42:37.1
1:42:59.7
1:42:59.9
1:44:34.3
1:44:42.5
1:45:32.7

Thibault Mondon - Team Grenoble
Lire le récit de leurs aventures sur
le site du Team Grenoble
La réaction de Vincent :

"Pour la première longue distance de l'année, nous nous sommes confrontés aux meilleurs de la discipline dans une vallée magnifique. Malgré un plateau relevé, nous avons joué notre chance à fond et avec Tib, nous avons fait la course quasiment tout le temps ensemble, mis à part entre le 7ème et 9ème kilomètre où j'ai cassé un bâton. Heureusement qu'il y avait des spectateurs au bord de la piste et une âme charritable qui m'a donné un bâton de rechange (légèrement petit pour moi) mais ça m'a permis de continuer la course. Après ce petit souci, j'ai rejoint Thibault aux avants postes jusqu'à l'arrivée. Le dernier kilomètre fut vraiment dur, mais les sensations sont là, la forme aussi!!! Dommage pour les différentes sélections que ça arrive si tard."

Les impressions de Thibault:

"La Sgambeda est une belle épreuve avec un sacré niveau. Cela me faisait un peu peur au départ mais finalement la course s'est bien passée, même si à mon goût le parcours manquait de montées. Il fallait vraiment être très attentif tout le long pour éviter de tomber ou de casser un bâton. Je me suis fait plaisir en mettant "un bon sac" dans la dernière grosse montée du premier tour ; c'est toujours sympa d'être en tête de la course à un moment même si ça ne dure pas ! Avec Vincent, on a pu faire le sprint dans le groupe de tête mais nous n'étions pas bien placés à ce moment-là, et comme nos qualités de finisseurs sont "limitées", ça a été très dur pour nous : un sprint d'1km ça fait bien mal. Guillaume a subi un peu plus la course mais a certainement acquis pas mal d'expérience pour les longues à venir. Au final, je suis plutôt content car la forme est là et je progresse, mais j'aurais aimé terminer mieux placé : il faut que je travaille ma pointe de vitesse pour pouvoir jouer devant lors des arrivées groupées."

Guillaume revient sur son week-end:

"Cette course était ma première worldloppet. Le niveau était vraiment élevé, bien plus que sur les courses populaires françaises et j'ai dû m'accrocher pendant presque toute la course pour rester dans le groupe de tête. J'ai fait une course moyenne, j'ai eu les jambes lourdes pendant une bonne partie de la course et j'avais du mal à récupérer dans les rares descentes du parcours. J'ai cependant été content de mon week-end et de la découverte du circuit worldloppet. Je vais modifier ma préparation pour les prochaines longues distances pour arriver plus en forme. Je marque 53 points FIS ce qui est vraiment bien. Cela me servira pour obtenir une meilleure ligne de départ à l'Engadin. Je vais maintenant me préparer pour le marathon de Bessans."