Nordic'livres
La rubrique de Françoise et David
 
 
 
 
Mercredi 26 novembre 2014
 
Françoise et David, libraires à Villard-de-Lans, vous proposent la lecture du livre de Yves Ballu, "L'épopée du ski"
 


Une nouvelle rubrique sur Dauphinordique, animée principalement par Françoise et David, libraires du Temps retrouvé à Villard-de-Lans, pour parler des livres qui nous font rêver et regarder le sport nordique sous un autre angle.

On parlera nordique bien sûr mais beaucoup d'autre chose, histoire de voir ailleurs ce qui se passe : des livres décalés sur le sport, la montagne, la nature et bien sûr les sports de glisse en général.

Un deux trois, partez, à vos livres !







Pour ce premier numéro, Françoise et David vous proposent la lecture d'un livre de Yves Ballu,

L'épopée du ski

 
C'est la formidable épopée du ski que vient de rééditer pour la seconde fois la maison Arthaud, sous la plume de Yves Ballu. Impossible d'être insensible à ce livre qui donne un éclairage très stimulant à la pratique du ski.
On apprend par exemple que c'est dans les pays scandinaves (Suède, Finlande principalement et Norvège) et en actuelle Russie (aux environs du lac Baïkal) que l'on retrouve les premiers skis,
rien d'étonnant à cela. Nos ancêtres préhistoriques, déjà, skiaient il y a 4500 ans ! Certaines gravures ont même été retrouvées, datant de l'âge de pierre, où l'on distingue paysans et chasseurs en ski. Le terme ski dérive du mot " suks ", signifiant patin dans les premières langues finnoises. D'ailleurs, entre le ski, la raquette ou le patin, la distinction n'était pas très claire.
On apprend également que le véritable décollage du ski nordique se situe aux environs de 1850. Pratiqués par les paysans et les militaires des pays scandinaves, il s'est diffusé largement dans le monde entier, même aux Etats Unis. Ballu raconte ainsi l'histoire héroïque du célèbre "Thompson Souliers à neige ", facteur de son état, qui assura pendant 20 ans la liaison hebdomadaire entre la côte atlantique et le Nevada, un sac à dos de 50 kg sur le dos, chaussé de skis très étroits, mesurant 3m et pesant près de 10kgs ! Sans fart ni piste damée, lorsque la neige bottait, Thompson skiait de nuit sur la neige gelée.
Si les paysans scandinaves faisaient spontanément la course en ski en rentrant du travail, la première compétition date de 1866 à Iverslökken et voit s'affronter les jeunes de Christiania (village anglais) aux skieurs venus de Telemark (en Norvège). Ces derniers, maîtrisant l'art du virage et de la descente en raison de la géographie montagneuse, gagnent les premières compétitions !
Mais les gars de Christiania ne s'en laissent pas compter et rapidement leur font concurrence.

La technique de ski est un atout majeur certes, mais la technologie, déjà, devient essentiel : "C'est vrai que les télémarkais étaient meilleurs que nous pour sauter et virer, mais leur supériorité ne tenait pas à leur technique, le fameux virage télémark dont ils étaient si fiers, était beaucoup trop compliqué et en tout cas peu rationnel. Leur atout essentiel était à l époque leurs fixations, mieux adaptées que les nôtres " (la légende indique que les télémarkais, cordonniers de métier, avaient en effet réfléchi aux chaussures et fixations).

Ce sont les débuts du ski moderne : la première usine, les premiers brevets de matériel, les premières compétitions, etc. A cette époque, toutes les disciplines se pratiquent et se mélangent avec beaucoup de joie : les compétiteurs skient et sautent, le saut est d'ailleurs une épreuve réputée, que le public aime beaucoup. D'ingénieuses courses sont organisées : avec un seul ski, un ski et un patin, etc. A cette époque, le skieur n'est pas spécialisé dès son plus âge, tout au contraire…

On apprend enfin que le ski se développe en France véritablement entre 1878 et 1896 :

1878 car le Grenoblois Henri Duhamel, en visite à l'Exposition Universelle à Paris, démonte un stand tout entier et ramène avec lui une paire de skis démesurément longs, il bataillera de longs mois pour comprendre comment ça marche sans instructeur ni manuel !

1896, car le tout nouveau ski club des Alpes organise sa première sortie officielle depuis Lans jusqu'à Autrans en passant par la Croix Perrin ! Partis à 9h30, les skieurs reviennent éreintés dans l'après-midi.



Pour tous les amateurs et pratiquants du ski, cet ouvrage est une référence. Largement illustré de photographies d'époque qui permettront à chacun de frémir devant les fixations pas très sécuritaires du 19ème siècle et de bien rigoler en découvrant le poids des premiers skis. C'est en vérité une lecture éclairante qui nous amène à réfléchir sur l'évolution moderne d'un sport et d'une pratique.

David Piovesan
Librairie Au temps retrouvé
Villard-de-Lans


L'épopée du ski, de Yves Ballu, édition Arthaud (2nde édition, 2014)