Ski de fond
Les horaires >
Tous les médaillés >
Le tableau des médailles >
Les Mondiaux de Val di Fiemme
 
 
 
 
Vendredi 1er mars 2013
 
Relais 4 x 10km hommes > Une 13ème médaille pour la Norvège, une sixième en or ! Mais quelle drôle de course !
 
Les conditions sont printanières à Val di Fiemme pour une des épreuves reines du ski de fond, le relais. Les Norvégiens étaient favoris mais la Suède, la Russie, l'Italie avaient les moyens de les faire trébucher. Il n'en a rien été car les derniers relayeurs de ces équipes se sont fait endormir par le leader norvégien, Petter Northug. Il faut dire qu'on a assisté à un dernier relais totalement déboussolant avec des coureurs quasiment à l'arrêt sur la piste puis à un finish à cent à l'heure qui a tourné à l'avantage du Norvégien.

1er relais : Toutes les grandes équipes restent au contact dans un laps de 18s. Mathias Wibault fait une excellente course et place la France en 9ème position à 10s de la tête avec Dotzler pour l'Allemagne et Gjerdalen pour la Norvège.

2ème relais : Vylegzhanin et Roenning emmènent le groupe sur un rythme élevé dès le départ et très vite, on constate que Maurice Manificat est en difficulté, il fait l'élastique derrière en compagnie de Kershaw, il pousse dan sles descentes pour rester à la hauteur des autres qui sont en schuss. Dans la deuxième partie du relais, Giorgio Di Centa retrouve ses jambes de 20 ans et n'hésite pas à lancer des attaques en compagnie de Dario Cologna. Les USA, la France, la Finlande et le Canada sont distancés à plus d'une minute.
3ème relais : Un groupe de six se forme en tête avec Roethe, Clara, Livers, Hellner, Legkov et Tschnarke. Robin Duvillard fait un excellent parcours réalisant le meilleur temps des troisièmes relayeurs : la France revient au contact du Japon en septième position. Dans la fin du relais, la Suisse et l'Allemagne ne peuvent pas suivre le groupe de tête et lâchent une vingtaine de secondes.

4ème relais : On assiste d'entrée à une partie de poker menteur qui ne peut tourner qu'à l'avantage du grand spécialiste, Petter Northug. Le groupe de tête s'arrête littéralement, Northug montant les premières bosses en canard glissé. Derrière, les équipes lâchées n'en demandaient pas tant, la Suisse rentre, l'Allemagne aussi, puis les USA et la France s'approchent à moins de dix secondes, juste au moment où la course reprend un rythme normal les empêchant de faire la jonction. Seul, Matti Heikkinen réussit à rentrer comblant les 1'25s de handicap qu'il avait au début de son relais. Tout le monde est pris dans le jeu de Northug. On sent que la décision ne se fera que dans la dernière bosse. Le Suédois Halvarsson tente le tout pour le tout au pied de cette bosse mais l'ogre Northug est dans ses skis. Le Suédois bascule avec trois longueurs d'avance mais il va se faire ajuster dans la dernière ligne droite par Northug qui passe la ligne en se frisant les moustaches.
Pour la médaille de bronze, le jeune Russe Ustyugov bat Hofer et l'Italie finit au pied du podium. La Finlande est cinquième, la Suisse sixième. Axel Teichmann est totalement hors du coup lors de son relais où il tombera deux fois et l'Allemagne prend la septième place. Le Japonais bat Ivan Perriullat Boiteux pour la huitième place.
< Petter Northug chambre un peu.
 
Réactions avec
 
La vidéo du final
 
Résultats
 
Relais 4 x 10km hommes
1
NORWAY
1:41:37.2
GJERDALEN Tord Asle
27:13.7
ROENNING Eldar
26:34.3
ROETHE Sjur
23:30.0
NORTHUG Petter jr.
24:19.2
2
SWEDEN
1:41:38.4
RICHARDSSON Daniel
27:17.1
OLSSON Johan
26:31.6
HELLNER Marcus
23:27.9
HALFVARSSON Calle
24:21.8
3
RUSSIA
1:41:39.6
BELOV Evgeniy
27:31.7
VYLEGZHANIN Maxim
26:15.5
LEGKOV Alexander
23:28.8
USTIUGOV Sergey
24:23.6
4
ITALY
1:41:39.8
NOECKLER Dietmar
27:18.8
DI CENTA Giorgio
26:26.4
CLARA Roland
23:33.1
HOFER David
24:21.5
5
FINLAND
1:41:48.9
JAUHOJAERVI Sami
27:18.0
NOUSIAINEN Ville
27:34.8
LEHTONEN Lari
23:49.0
HEIKKINEN Matti
23:07.1
6
SWITZERLAND
1:41:50.2
PERL Curdin
27:32.2
COLOGNA Dario
26:12.4
LIVERS Toni
23:55.3
FISCHER Remo
24:10.3
7
GERMANY
1:42:22.7
DOTZLER Hannes
27:13.4
ANGERER Tobias
26:34.2
TSCHARNKE Tim
23:43.1
TEICHMANN Axel
24:52.0
8
JAPAN
1:42:31.4
MIYAZAWA Hiroyuki
27:16.7
YOSHIDA Keishin
26:56.7
NARUSE Nobu
23:58.4
LENTING Akira
24:19.6
9
FRANCE
1:42:32.8
WIBAULT Mathias
27:23.9
MANIFICAT Maurice
27:27.6
DUVILLARD Robin
23:23.3
PERRILLAT BOITEUX Ivan
24:18.0
10
UNITED STATES OF AMERICA
1:42:38.6
NEWELL Andrew
27:17.5
FREEMAN Kris
27:27.3
HOFFMAN Noah
23:30.3
ELLIOTT Tad
24:23.5
11
CZECH REPUBLIC
1:42:42.6
MAGAL Jiri
27:23.6
BAUER Lukas
26:49.3
RAZYM Ales
24:22.8
JAKS Martin
24:06.9
12
CANADA
1:44:16.5
VALJAS Len
27:25.0
KERSHAW Devon
28:06.9
BABIKOV Ivan
24:25.6
HARVEY Alex
24:19.0
13
KAZAKHSTAN
1:44:52.7
CHEREPANOV Sergey
29:00.6
POLTORANIN Alexey
27:04.8
CHEBOTKO Nikolay
24:14.1
VELICHKO Yevgeniy
24:33.2
14
BELARUS
1:45:03.5
SEMENOV Michail
27:24.7
DOLIDOVICH Sergei
28:48.3
IVANOU Aliaksei
24:09.3
LASUTKIN Alexander
24:41.2
15
ESTONIA
1:47:19.2
KUMMEL Peeter
28:39.9
TAMMJARV Karel
28:42.3
VAHTRA Eeri
24:54.4
REHEMAA Aivar
25:02.6
16
POLAND
1:48:01.7
KRECZMER Maciej
27:30.3
GAZUREK Sebastian
28:42.1
STAREGA Maciej
26:01.6
ANTOLEC Jan
25:47.7
17
UKRAINE
1:48:20.6
SHTUN Vitaliy
27:30.9
KRASOVSKYI Oleksii
29:52.3
BILOSYUK Myroslav
25:03.6
PEREKHODA Ruslan
25:53.8
18
DENMARK
MOELGAARD Lasse
30:04.6
KRISTENSEN Karl Peter
HULGAARD Lasse
JENSEN Rasmus
Vylegzhanin devant Giorgio Di Centa
Les couleurs à la mode
Sergey Ustiugov devant David Hofer pour le bronze
Tous les pointages intermédiaires
au km 1,6
au km 3,3
au km 4,9
au km 6,6
au km 8,2

au km 10 - premier échange

au km 11,6
au km 13,3

au km 14,9

au km 16,6
au km 18,2
au km 20 - deuxième échange
au km 21,6
au km 23,3
au km 24,9
au km 26,6
au km 28,2

au km 30 - troisième échange

au km 31,6
au km 33,3

au km 34,9

au km 36,6
au km 38,2
à l'arrivée - 40km
Premier relais avec Mathias Wibault
Andrew Newell et Tord Asle Gjerdalen en pointe
Passage dans le stade
Deuxième relais
Passage pour le troisième relais
Sjur Roethe emmène le troisième relais en skate.
Facile...
Les Norvégiens Roethe, Roenning, Northug et Gjerdalen
Un énorme succès populaire pour le ski de fond