Ski de Fond
Un nouveau format de course
 
 
 
samedi 9 octobre 2010
 
Un nouveau format de course qui fait déjà débat
 
Lors de la dernière réunion d'automne à Zürich, la FIS par la voix de Vegard Ulvang a annoncé la création d'une course de ski de fond sous un nouveau format : un 10km avec une première partie de 5km montante suivie d'une seconde partie de 5km descendante avec des parties techniques. La partie montante rappellerait la dernière étape du Tour de Ski mais avec des pourcentages beaucoup moins importants et la partie descendante, les Nordic Skier Cross qui sont proposés actuellement pour les jeunes. L'expérience serait tentée en Pologne, à Szklarska Poreba, en Février 2012.

Vegard Ulvang : "Nous pensons que cela peut être un élément intéressant dans une saison où il n'y a pas de championnat du monde de ski de fond."
En Norvège, les premières réactions sont plutôt négatives.

Eldar Roenning : "C'est le plus grand non-sens que j'ai entendu. On fait du ski de fond pas du ski-alpinisme ! La FIS doit prendre les athlètes au sérieux. Qu'aurait dit Vegard Ulvang si la proposition avait été faite à son époque ? "

Simen Ostensen : "Mettre cette course au calendrier de la coupe du monde ne serait pas très sérieux. Je la vois mieux en démonstration en fin de saison. On a atteint la limite des innovations dans le ski de fond."

Eldar Roenning
< photo nettavisen
Martin Johnsrud Sundby ne sait pas s'il doit prendre la proposition au sérieux : "Je n'ai pas très envie d'utiliser mon énergie à commenter une telle absurdité. Il faudrait arrêter de changer les formats et les styles de courses. Il faut rappeler à Ulvang que le ski de fond a déjà été inventé."

Øystein Pettersen : "Depuis quelques années, la FIS a eu de nouvelles idées pour développer de nouveaux formats mais maintenant il faut se calmer pour un certain temps. Elle devrait davantage se pencher sur la possibilité de développer l'événement lui-même pour rendre les épreuves plus populaires en proposant au public, de la musique live, des stands et de la bonne bouffe. Ce n'est pas dans la compétition elle-même qu'il y a quelque chose qui cloche, c'est autour."


Martin Johnsrud Sundby
photo nettavisen >
 
Quoi qu'il en soit, rien n'est décidé. Ce nouveau format sera testé à un niveau inférieur au cours de la saison à venir. L'analyse de l'expérience là-bas, ainsi que les réactions des dirigeants et des coureurs, permettront de déterminer si la course sera retenue dans le programme mondial.
 
 
Justyna Kowalczyk : "... C'est le seul endroit en Pologne capable d'organiser des compétitions de niveau mondial. C'est un site d'entraînement exceptionnel avec d'excellentes conditions de neige." Le site de Szklarska Poreba
 
Maurice Manificat : "Je trouve ce format de course pas du tout adapté à la Coupe du monde de ski de fond. La Coupe du monde ne doit pas se transformer en non-sens. Le ski de fond n'est pas un sport de descente qui doit récompenser les vertus de freestylers ! Ce genre d'évènement devrait à mon sens être réservé pour des "Show" en fin de saison ou pas, en dehors du circuit Coupe du Monde, peu importe si c'est la FIS qui veut gérer cela, mais en aucun cas dans le circuit Coupe du Monde.
Je pense qu'il doit être réservé également aux jeunes dans des compétitions ludiques régionales et faire découvrir le ski nordique (Nordic skier cross).
La FIS devrait bosser sur des thèmes bien plus importants et penser à développer des épreuves "mini-tour" type Falun ou Kuusamo. Elle devrait bien plus assister les télés qui diffusent les épreuves afin qu'ils placent des caméras aux endroits clés et installer plus de travellings qui donnent de belles images et attireraient le téléspectateur car ça laisse à désirer sur certaines épreuves. Et les prises de vue à 3km de hauteur où on a l'impression de regarder un reportage sur les fourmis, NON MERCI !"
 
Vincent Vitttoz : "Personnellement, je suis partagé. D'un côté, je pense qu'il ne faut plus multiplier les formats de course déjà très nombreux. Le calendrier offre déjà trop peu de 15km libre, par exemple cette année. Mais d'un autre côté ce format de course existe déjà avec le final du Tour de Ski. C'est aussi un moyen de renforcer la crédibilité de cette dernière étape.
Dans tous les cas, j'espère que les pourcentages de la montée ne seront pas trop excessifs pour que cela reste du ski de fond. "
 
Robin Duvillard : "Je crois que ce format est quelque peu surprenant et forcément on se demande si c'est bien pour notre sport ou pas.
C'est sûr que les formats ont plus évolué durant les 10 dernières années que depuis un siècle, donc est-ce qu'il y a besoin de rajouter encore un nouveau format ? ou surtout quoi enlever à la place ? peut-être plus l'intégrer au tour de ski qui est déjà spécial et peut prétendre à offrir ce genre de courses. En tout cas, je suis contre le fait qu'on enlève des courses sur la coupe du monde, car il y a très peu de courses de même type durant la saison ; pour exemple : il n'y a qu'un seul 15km skate cette saison !! Donc pour moi la vraie question est ici.

Pour ce qui est du principe en lui-même, je pense qu'à chaque nouvelle évolution, beaucoup étaient sceptiques, comme pour la double poursuite ou le tour de ski, et maintenant tout le monde a très bien accepté ça, alors pourquoi pas ?! Je pense qu'il faut essayer avant de dire non, et c'est bien que cela se fasse en fin de saison, on verra bien si les sceptiques n'y participeront pas !
Pour ma part, je ne suis pas contre, mais je veux juste mettre en garde contre la multiplication des formats car on va bientôt avoir 25 courses pour 25 formats différents et à l'heure où l'on cherche de la crédibilité audiovisuelle, ça ne va pas forcément dans ce sens-là. Le public a besoin de connaître notre sport d'abord et de facilement le comprendre pour l'apprécier, alors autant faire simple..."