Ski de Fond
Championnats du monde d'Oslo
 
 
 
dimanche 6 mars 2011
 
50km mass start libre dames : Triomphe norvégien pour le final ! Northug devant Vylegzhanin et Gjerdalen
 
L'apothéose ! On n'avait jamais vu une telle foule, une telle ferveur pour une épreuve de ski nordique et de ski tout court. Ils étaient plus de 100 000 massés tout au long du parcours d'Holmenkollen. Les vues aériennes étaient tout simplement ahurissantes.

Et pour couronner le tout, les Norvégiens ont vu le triomphe des rouges avec Petter Northug, à nouveau champion du monde, Tord Asle Gerdalen en bronze et Sjur Roethe en quatrième position. S'il n'avait pas été victime d'une chute dans les derniers hectomètres, Petter Eliassen aurait pu rentrer aussi dans les six premiers.
Dans le final, seul Vylegzhanin est venu s'intercaler entre les Norvégiens pour remporter la médaille d'argent.

La bataille s'était déclenchée au 35km sous l'impulsion de Marcus Hellner qui a longuement mené pour écrémer le peloton qui s'est alors réduit à 22 unités, malheureusement sans les Français. Le Suédois paiera par la suite ses efforts et terminera 15ème à 38s.

Au 43km, c'est Rickardsson qui mène à son tour et qui provoque quelques défections importantes comme celle de Dario Cologna.

A 4km de l'arrivée, ils sont encore treize devant : 4 Norvégiens (Northug, Gjerdalen, Roethe et Eliassen), 2 Canadiens (Babikov et Harvey), 2 Suédois (Soedergren et Rickardsson), 1 Russe (Vylegzhanin), 1 Allemand (Angerer), 1 Belarus (Dolidivitch), 1 Finlandais (Lalluka), 1 Italien (Di Centa).

A 3km de l'arrivée, le Finlandais Lalluka fait plusieurs tentatives dans les bosses mais sans résultats.

A 1km de l'arrivée, Dolidovitch tombe et casse un bâton.
Quelques mètres plus loin, c'est au tour de Petter Eliassen de se retrouver au sol. A chaque fois, Petter Northug évite le pire grâce à sa lucidité.

Puis dans la bosse à Hellner, Vylegzhanin tente le tout pour le tout, seul Northug et Gjerdalen restent au contact. Il est passé dans la montée du pas de tir par un Petter Northug qui donne tout et qui ne relâche pas jusqu'à l'arrivée, ne se permettant aucune fantaisie dans la dernière ligne droite.

Ces Mondiaux se terminent en apothéose et resteront dans nos mémoires comme les Championnats à Trondheim et les Jeux Olympiques à Lillehammer. On comprend mieux comment certains coureurs ont prolongé leur carrière pour vivre des moments aussi exaltants.
Petter Northug, incomparable ! >

 

Les résultats
 
mass start 50km libre hommes
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61

DNS



DNF



NORTHUG Petter jr.
VYLEGZHANIN Maxim
GJERDALEN Tord Asle
ROETHE Sjur
HARVEY Alex
ANGERER Tobias
RICKARDSSON Daniel
LALLUKKA Juha
DI CENTA Giorgio
DOLIDOVICH Sergei
ELIASSEN Petter
CHERNOUSOV Ilia
BAUER Lukas
SOEDERGREN Anders
HELLNER Marcus
OLSSON Johan
BABIKOV Ivan
REICHELT Tom
PILLER COTTRER Pietro
COLOGNA Dario
MORIGGL Thomas
VITTOZ Vincent
KOUKAL Martin
JOHNSRUD SUNDBY Martin
BAJCICAK Martin
NOUSIAINEN Ville
GOERING Franz
CLARA Roland
GLAVATSKIKH Konstantin
HOFFMAN Noah
SIMILAE Tero
REHEMAA Aivar
DUVILLARD Robin
TSCHARNKE Tim
KATTILAKOSKI Teemu
YOSHIDA Keishin
FISCHER Remo
CHEREPANOV Sergey
FLORA Lars
ELLIOTT Tad
SHIRIAEV Sergey
VAHTRA Eeri
MAGAL Jiri
PERL Curdin
MANIFICAT Maurice
VILARRUBLA Vicenc
PINTER Juergen
TRITSCHER Bernhard
TAMMJARV Karel
SEMENOV Michail
DEMONG Billy
MATVIYENKO Gennadiy
AKHMADIYEV Yerdos
RUIZ Diego
LIVERS Toni
NARUSE Nobu
ROJO Ioseba
GUTIERREZ Javier
MUSGRAVE Andrew
GRADER Thomas
SHVIDKIY Oleksiy

BAENA Bernardo
LASUTKIN Alexander
NOVAK Petr

VOLOTKA Denis
GAILLARD Jean Marc

NOR
RUS
NOR
NOR
CAN
GER
SWE
FIN
ITA
BLR
NOR
RUS
CZE
SWE
SWE
SWE
CAN
GER
ITA
SUI
ITA
FRA
CZE
NOR
SVK
FIN
GER
ITA
RUS
USA
FIN
EST
FRA
GER
FIN
JPN
SUI
KAZ
USA
USA
RUS
EST
CZE
SUI
FRA
SPA
AUT
AUT
EST
BLR
USA
KAZ
KAZ
SPA
SUI
JPN
SPA
SPA
GBR
AUT
UKR

VEN
BLR
CZE

KAZ
FRA

2:08:09.0
2:08:10.7
2:08:15.3
2:08:17.0
2:08:17.2
2:08:17.2
2:08:17.5
2:08:19.4
2:08:33.9
2:08:35.9
2:08:36.9
2:08:40.5
2:08:41.1
2:08:41.5
2:08:47.4
2:08:47.4
2:08:59.2
2:09:31.2
2:09:31.5
2:09:58.7
2:10:18.6
2:10:40.9
2:10:45.7
2:11:12.0
2:11:25.1
2:11:31.3
2:11:49.4
2:12:00.8
2:12:46.0
2:12:47.7
2:13:28.3
2:13:28.4
2:13:29.9
2:14:07.3
2:14:56.6
2:15:27.3
2:15:29.3
2:15:42.0
2:15:42.4
2:15:45.8
2:15:55.6
2:16:11.4
2:17:08.9
2:17:27.0
2:17:36.6
2:18:11.2
2:18:19.8
2:19:00.7
2:20:01.1
2:20:01.4
2:20:06.9
2:20:12.6
2:20:13.0
2:21:00.1
2:21:12.2
2:22:16.6
2:23:00.1
2:23:07.4
2:23:54.5
2:24:18.2
2:25:04.7




Réactions

Maxim Vylegzhanin (RUS)
"Si je veux battre Northug un jour, je dois améliorer mon sprint final. Maintenant, je dois me concentrer sur la préparation pour les Jeux olympiques qui se dérouleront à la maison.
Quand la saison sera terminée, je reviendrai en Norvège un jour férié. Je veux voir davantage Oslo."

Tord Asle Gjerdalen (NOR)
"J'étais à deux mètres derrière Petter (Northug) et le Russe sur la ligne d'arrivée, deux mètres de trop. Avec Petter, on a beaucoup parlé pendant la course. A quelques kilomètres de l'arrivée, il m'a parlé de sa tactique. Il n'y a pas beaucoup de gens qui avaient ce genre d'information à l'intérieur de la course. Je ne pense pas qu'il y ait une équipe de techniciens qui ait travaillé mieux que la nôtre."

Jr Northug Petter. (NOR)
Je n'avais plus la force de faire quoi que ce soit après avoir franchi la ligne d'arrivée. Je me sentais étourdi et j'avais des crampes. Dans ma tête, c'était comme si j'avais fait une pirouette à 180 degrés. Je suis impatient de vivre les JO de Sochi en 2014 et les Championnats du monde de ski à Falun en 2015."

 
La vidéo de la fin de course
 
Des pistes adaptées à la grande bagarre
Les héros Norvégiens - photo adressa
Une foule en liesse - photo dagbladet
Des Norvégiens sur le toit du monde - photo nettavisen
Les médaillés - photo nettavisen
 
 
< Retrouvez toutes les autres infos