Combiné nordique
Coupe du Monde de Lahti
 
 
 
 
samedi 12 mars 2011
 
Gundersen : Trois titres majeurs en moins d'un an pour Jason Lamy Chappuis
 

Jason Lamy Chappuis a décroché pour la deuxième fois de sa carrière le globe de cristal en combiné nordique

Quelques jours après être monté sur la plus haute marche des Championnats du Monde à Oslo (grand tremplin), à 24 ans, le Français, qui n'avait besoin que de 21 points lors des deux dernières épreuves de la saison pour être sacré, a pris la troisième place de l'épreuve de Lahti de vendredi remportée par l'Allemand Kircheisen devant son compatriote Frenzel.

Samedi, le Français a une nouvelle fois joué ses chances à fond et a pris la cinquième place. Huitième seulement du saut à skis, son point fort, il s'est élancé avec 58 secondes de retard sur le Norvégien Haavard Klementsen. Cela ne l'a pour autant pas empêché de se retrouver dans le groupe de tête à l'abord des derniers mètres. Mais il s'est fait piéger à l'extérieur avant le dernier virage et a pris la dernière place de ce groupe, la cinquième de la course.

La victoire est revenue pour seulement quelques centimètres à l'Allemand Johannes Rydzek, qui s'est montré plus malin que son compatriote Eric Frenzel. L'Autrichien Felix Gottwald, qui disputait la dernière course de sa carrière, a lui pris la troisième place.

Un nouveau globe pour Jason Lamy Chappuis >
 

 
Gundersen de vendredi
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53

DNS



KIRCHEISEN Bjoern
FRENZEL Eric
LAMY CHAPPUIS Jason
DENIFL Wilhelm
KLEMETSEN Haavard
SCHMID Jan
WATABE Akito
KOKSLIEN Mikko
RYDZEK Johannes
RYYNAENEN Janne
KATO Taihei
GOTTWALD Felix
GRUBER Bernhard
BRAUD Francois
STORLIEN Gudmund
STECHER Mario
KREINER David
KROG Magnus
MINATO Yusuke
KOBAYASHI Norihito
SLAVIK Tomas
LAHEURTE Maxime
MANNINEN Hannu
BEETZ Christian
BERLOT Gasper
BAUER Armin
LACROIX Sebastien
DVORAK Miroslav
DEMONG Bill
KLAPFER Lukas
KARJALAINEN Joni
ORANIC Mitja
FLETCHER Bryan
NURMSALU Kaarel
PITTIN Alessandro
BOESL Wolfgang
JELENKO Marjan
GRAABAK Joergen
HURSCHLER Seppi
CHURAVY Pavel
JOHANSEN Truls Soenstehagen
FLETCHER Taylor
HUG Tim
KAEHKOENEN Ville
PESELJ Felix
PIHO Kail
JAEAESKELAEINEN Jesse
KAMMERLANDER Tobias
HENDRICKSON Nick
NABEEV Niyaz
LEINONEN Mikke
VAEHAESOEYRINKI Eetu
PELTOLA Jani

RUNGGALDIER Lukas
HEER Ronny
REUSCHEL Sebastian
TAKAHASHI Daito
DRUML Tomaz
GER
GER
FRA
AUT
NOR
NOR
JPN
NOR
GER
FIN
JPN
AUT
AUT
FRA
NOR
AUT
AUT
NOR
JPN
JPN
CZE
FRA
FIN
GER
SLO
ITA
FRA
CZE
USA
AUT
FIN
SLO
USA
EST
ITA
GER
SLO
NOR
SUI
CZE
NOR
USA
SUI
FIN
ITA
EST
FIN
AUT
USA
RUS
FIN
FIN
FIN

ITA
SUI
GER
JPN
AUT

25:28.6
25:34.0
25:41.8
25:53.0
25:54.2
25:55.7
26:00.9
26:07.7
26:12.5
26:17.8
26:33.9
26:36.0
26:39.3
26:47.6
26:50.6
26:52.2
26:58.9
27:06.0
27:12.1
27:14.3
27:21.9
27:27.5
27:31.0
27:38.3
27:40.5
27:45.4
27:56.1
28:04.2
28:05.9
28:06.9
28:27.8
28:33.4
28:35.8
28:47.7
28:52.8
28:57.1
28:58.1
28:59.8
29:02.2
29:26.9
29:38.8
29:42.5
29:47.6
29:52.2
29:56.1
30:21.8
30:39.4
30:39.7
30:41.9
31:11.6
31:28.1
31:37.3
32:44.3


Gundersen de samedi

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53

DNS


DNF

RYDZEK Johannes
FRENZEL Eric
GOTTWALD Felix
SCHMID Jan
LAMY CHAPPUIS Jason
RUNGGALDIER Lukas
KLEMETSEN Haavard
WATABE Akito
DENIFL Wilhelm
RYYNAENEN Janne
BRAUD Francois
SLAVIK Tomas
KROG Magnus
LAHEURTE Maxime
KIRCHEISEN Bjoern
KOKSLIEN Mikko
PITTIN Alessandro
LACROIX Sebastien
DEMONG Bill
DVORAK Miroslav
HURSCHLER Seppi
MANNINEN Hannu
ORANIC Mitja
GRUBER Bernhard
KREINER David
KATO Taihei
STORLIEN Gudmund
MINATO Yusuke
BEETZ Christian
BERLOT Gasper
BOESL Wolfgang
GRAABAK Joergen
KAMMERLANDER Tobias
FLETCHER Bryan
CHURAVY Pavel
JELENKO Marjan
KARJALAINEN Joni
FLETCHER Taylor
REUSCHEL Sebastian
KOBAYASHI Norihito
KLAPFER Lukas
PIHO Kail
JOHANSEN Truls Soenstehagen
HEER Ronny
BAUER Armin
HUG Tim
PESELJ Felix
VAEHAESOEYRINKI Eetu
KAEHKOENEN Ville
HENDRICKSON Nick
LEINONEN Mikke
NABEEV Niyaz
PELTOLA Jani

STECHER Mario
NURMSALU Kaarel

JAEAESKELAEINEN Jesse
TAKAHASHI Daito
GER
GER
AUT
NOR
FRA
ITA
NOR
JPN
AUT
FIN
FRA
CZE
NOR
FRA
GER
NOR
ITA
FRA
USA
CZE
SUI
FIN
SLO
AUT
AUT
JPN
NOR
JPN
GER
SLO
GER
NOR
AUT
USA
CZE
SLO
FIN
USA
GER
JPN
AUT
EST
NOR
SUI
ITA
SUI
ITA
FIN
FIN
USA
FIN
RUS
FIN

AUT
EST

FIN
JPN

24:35.3
24:35.3
24:36.2
24:36.3
24:36.4
24:37.2
24:41.1
24:41.5
24:41.6
24:47.6
24:54.4
25:05.4
25:08.6
25:10.1
25:16.6
25:18.7
25:18.9
25:19.2
25:19.6
25:20.0
25:21.3
25:21.9
25:22.3
25:33.7
25:38.0
25:39.5
26:00.0
26:03.5
26:03.9
26:05.2
26:27.9
26:36.3
26:45.2
26:47.2
26:58.3
27:03.9
27:11.3
27:12.6
27:14.8
27:22.7
27:24.3
27:40.7
27:42.9
27:46.6
28:01.3
28:13.0
28:30.3
28:41.7
28:48.5
29:52.7
29:59.3
30:00.7
31:11.9




Jason Lamy Chappuis sur RMC :
Jason Lamy-Chapuis, comment se sent-on après avoir remporté un 2ème globe de cristal consécutif ?
Super bien ! Ce fut encore une très belle saison. Je me suis mis à gagner dès le début de la saison, cela m’a mis en confiance. Une fois qu’on a le maillot jaune, on n’a pas envie de le quitter. J’ai été plutôt bon cette saison.

Comment s’est déroulée la dernière manche ?
Mon saut était correct, j’étais bien placé (4ème). Je suis également content de ma course. Je sens que les jambes sont là. Les Allemands étaient un peu trop forts pour moi dans le dernier tour mais je suis ravi avec cette 3ème place qui conforte ma position de leader au général.

Entre le titre de champion du monde acquis à Oslo il y a deux semaines et ce globe de cristal, lequel procure le plus de bonheur ?
C’est difficilement comparable. La course d’un jour, c’est une sensation d’explosion de joie, d’intensité à un moment précis. Le classement général se construit sur toute une saison, de course en course. Cela m’apporte un peu plus de fierté car il faut vraiment être bon du début à la fin de la saison.

Champion olympique, champion du monde et donc deux globes de cristal : que peut-on vous souhaiter de plus ?
Tant que je me fais plaisir dans mon sport comme je le fais en ce moment, je continuerai. Je vais essayer de remporter un maximum de compétition l’an prochain. C’est toujours plaisant de franchir la ligne d’arrivée en premier. Je défendrai mes titres olympiques et mondiaux en 2013 et 2014. Ces deux dernières saisons ont été parfaites.

 
Classement final de la coupe du monde
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
21
23
23
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
34
36
37
38
39
40
41
42
43
44
44
46
47
48
49
50
51
52
53
53
55
56
56
LAMY CHAPPUIS Jason
KOKSLIEN Mikko
GOTTWALD Felix
FRENZEL Eric
STECHER Mario
RYDZEK Johannes
KIRCHEISEN Bjoern
SCHMID Jan
EDELMANN Tino
KREINER David
WATABE Akito
MOAN Magnus-H.
RUNGGALDIER Lukas
KLEMETSEN Haavard
LACROIX Sebastien
GRUBER Bernhard
DENIFL Wilhelm
RYYNAENEN Janne
BRAUD Francois
BIELER Christoph
HURSCHLER Seppi
PITTIN Alessandro
DVORAK Miroslav
RIAN Espen
LODWICK Todd
LAHEURTE Maxime
HEER Ronny
SLAVIK Tomas
KLAPFER Lukas
FLETCHER Bryan
KATO Taihei
STORLIEN Gudmund
ORANIC Mitja
BEETZ Christian
KAMMERLANDER Tobias
TAKAHASHI Daito
HUG Tim
KOBAYASHI Norihito
MANNINEN Hannu
BAUER Armin
KROG Magnus
MINATO Yusuke
DRUML Tomaz
DEMONG Bill
WENDEL Ole Christian
BERLOT Gasper
CHURAVY Pavel
SPILLANE Johnny
HASENEY Sebastian
BOESL Wolfgang
POCHWALA Tomasz
PICHLMAYER Marco
SCHMID Tommy
WATABE Yoshito
FLETCHER Taylor
NURMSALU Kaarel
TANDE Petter L.
FRA
NOR
AUT
GER
AUT
GER
GER
NOR
GER
AUT
JPN
NOR
ITA
NOR
FRA
AUT
AUT
FIN
FRA
AUT
SUI
ITA
CZE
NOR
USA
FRA
SUI
CZE
AUT
USA
JPN
NOR
SLO
GER
AUT
JPN
SUI
JPN
FIN
ITA
NOR
JPN
AUT
USA
NOR
SLO
CZE
USA
GER
GER
POL
AUT
SUI
JPN
USA
EST
NOR

894
656
638
554
481
442
435
394
389
346
315
293
274
256
245
231
217
212
193
128
120
120
106
106
103
97
88
86
84
75
65
63
62
59
59
47
44
42
39
35
33
31
30
28
28
23
16
14
12
7
5
4
3
3
2
1
1