Ski de Fond
Championnats du monde d'Oslo
 
 
 
 
jeudi 24 février 2011
 
Qualifications sprint libre hommes : La lutte Norvège/Suède/Suisse est engagée. Jesper Modin, meilleur temps !
 
Les nations favorites du sprint ont placé leurs favoris dans les meilleurs. On retrouve les Suédois, les Norvégiens et les Suisses. Ces derniers, entraînés par des Norvégiens, ont placé Martin Jaeger et Dario Cologna en troisième et quatrième positions.

C'est le Suédois
Jesper Modin qui a réalisé le meilleur temps devant celui que les Norvégiens présentent comme leur plus grand espoir, Anders Gloeersen.

Sur ce parcours qui avantage un peu les coureurs de distance, en prenant la cinquième place, Marcus Hellner montre qu'il
est prêt aussi pour les futurs combats.

Les Français n'ont pas réussi à se qualifier. Le biathlète Alexis Boeuf a pris la 35ème place à 4 dixièmes de la porte des phases finales. Cyril Miranda est 42ème à 9s25 de Jesper Modin.

Parmi les surprises, on note les éliminations de Josef Wenzl, Christoph Eigenmann, d'Oystein Pettersen et Timo Simonlaster.

A noter l'attitude magnifique du public norvégien lors du passage des coureurs plus modestes.


Jesper Modin >
 
Phases finales sprint libre hommes : Marcus Hellner et les Suédois remportent la première bataille scandinave
 
La grande bataille entre les Suédois et les Norvégiens a commencé. On pensait que les Suisses allaient se mêler au combat mais ils n'ont pas réussi à atteindre la finale : Dario Cologna paraissait un peu juste en demie et Martin Jaeger a perdu toute chance sur un bri de bâton.

En chemin, d'autres gros calibres étaient écartés de la finale : Alexei Petukhov, Anders Gloeersen, Matias Strandval et Eirik Brandsdal en quart, puis Alex Harvey, Nikolay Morilov et Andrew Newell en demie.

On se retrouvait avec une finale composée de trois Suédois, Joensson, Hellner et Modin, de deux Norvégiens, Hattestad et Northug et d'un Estonien Kummel.

Et là... C'était la grande explication entre Marcus Hellner et Petter Northug qu'on attendait depuis l'été dernier. On sait que les deux hommes n'ont pas cessé de se lancer des défis ou de distiller par presse interposée des critiques acides l'un envers l'autre.

Dans ce mano à mano, c'est finalement le Suédois qui l'a emporté. Il a profité de sa forme exceptionnelle pour prendre le large dans la dernière bosse et ne jamais être repris jusqu'à la ligne qu'il passait avec quatre ou cing longueurs d'avance.

Emil Joensson prend la médaille de bronze et le tenant du titre, Ola Vigen Hattestad la quatrième place.

On devrait assister à d'autres combats d'exception entre Hellner et Northug en particulier, entre la Norvège et la Suède plus généralement. Espérons que d'autres nations dont la France viendront perturber leurs plans...

Ces Mondiaux commencent très très fort !!!!
La trêve >
 

Les résultats
 
Qualifications sprint libre hommes - 1,480m
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
49
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120

DNS



MODIN Jesper
GLOEERSEN Anders
JAEGER Martin
COLOGNA Dario
HELLNER Marcus
BRANDSDAL Eirik
HATTESTAD Ola Vigen
ONDA Yuichi
HARVEY Alex
NORTHUG Petter jr.
HOFER David
JOENSSON Emil
TRITSCHER Bernhard
JYLHAE Martti
PELLEGRINO Federico
PETUKHOV Alexey
KUMMEL Peeter
DEVJATIAROV Mickail Jun.
STRANDVALL Matias
KOUKAL Martin
VALJAS Len
HEUN Daniel
PETERSON Teodor
NEWELL Andrew
KOZISEK Dusan
MUSGRAVE Andrew
TSCHARNKE Tim
MORILOV Nikolay
HAMILTON Simeon
PASINI Renato

KERSHAW Devon
PENTSINEN Anssi
STAREGA Maciej
SAAREPUU Anti
BOEUF Alexis
KOOS Torin
BELOV Evgeniy
KINDSCHI Joeri
WENZL Josef
EIGENMANN Christoph
PETTERSEN Oeystein
MIRANDA Cyril
SCOLA Fulvio
EINASTE Kein
DOTZLER Hannes
BILOSYUK Ivan
SIMONLATSER Timo
NARUSE Nobu
KLAVZAR Bostjan
KRECZMER Maciej
KUHN Stefan
NOVAK Petr
WURM Harald
BADER Markus
HAUKE Max
CHEREPANOV Sergey
VAICIULIS Modestas
FREEMAN Kris
PEPENE Paul Constantin
NOVOSELSKI Aleksei
YOUNG Andrew
MLYNAR Peter
SIM Ben
MATVIYENKO Gennadiy
KOSTJUKOVS Rinalds
BILOSYUK Myroslav
HULGAARD Jens
DAMSHKALNS Juris
HULGAARD Lasse
VAN DER PLOEG Mark
GRIMMER Nick
LEYBYUK Roman
BURGOV Ivan
SMITH Callum
AKHMADIYEV Yerdos
MOELGAARD Asger Fischer
TAGSCHERER Zoltan
MUIZHNIEKS Oskars
ROJIN Artem
HOGIU Petrica
SOULIE Francois
SZABO Milan
DEYANOV Simeon
DADIC Edi
WULFF Kristian
KAPPAS Dimitrios
SINAPOV Anton
PINZARU Victor
PLATT Simon James
SLOTINS Roberts
MIKAYELYAN Sergey
OSSIPOV Aleksandr
DARLINGTON Chris
KANGARLOO Beejan
TAGSCHERER Imre
BURIC Andrej
PLAKALOVIC Mladen
STROLIA Vytautas
GOND Balazs
KUZMIN Daniel
LANNES Carlos
POGHOSYAN Tadevos
SEYD Seyed Sattar
GKOUNKO Alexis
BARRON Peter-James
RIBELA Leandro
SAVEI Abolfazl
SARGSYAN Hovhannes
SHEMSHAKI Yasin
PETROV Andrej
GASPARYAN Shavarsh
CICHERO Federico Pablo
ANDRESKI Sote
NAKAS Georgios
STANOESKI Toni
BAENA Cesar
STANOESKI Toso
BOIT Philip
MORRISH Rory
BAENA Bernardo

KOONS Nils
KOONS Benjamin

SWE
NOR
SUI
SUI
SWE
NOR
NOR
JPN
CAN
NOR
ITA
SWE
AUT
FIN
ITA
RUS
EST
RUS
FIN
CZE
CAN
GER
SWE
USA
CZE
GBR
GER
RUS
USA
ITA

CAN
FIN
POL
EST
FRA
USA
RUS
SUI
GER
SUI
NOR
FRA
ITA
EST
GER
UKR
EST
JPN
SLO
POL
CAN
CZE
AUT
AUT
AUT
KAZ
LTU
USA
ROU
LTU
GBR
SVK
AUS
KAZ
LAT
UKR
DAN
LAT
DAN
AUS
AUS
UKR
BUL
GBR
KAZ
DAN
HUN
LAT
KGZ
ROU
AND
HUN
BUL
CRO
DAN
GRE
BUL
MDA
GBR
LAT
ARM
KAZ
AUS
IRA
HUN
CRO
BIH
LTU
HUN
ISR
ARG
ARM
IRA
GRE
IRE
BRA
IRA
ARM
IRA
MKD
ARM
ARG
MKD
GRE
MKD
VEN
MKD
KEN
IRE
VEN

NZE
NZE

2:57.17
2:57.41
2:57.64
2:58.82
2:59.20
2:59.49
2:59.80
3:00.20
3:00.46
3:00.50
3:00.91
3:01.07
3:01.21
3:01.66
3:02.12
3:02.32
3:02.32
3:02.51
3:02.85
3:03.01
3:03.09
3:03.15
3:03.53
3:03.67
3:03.75
3:03.88
3:03.97
3:04.24
3:04.29
3:04.60

3:04.67
3:04.82
3:04.85
3:04.86
3:05.09
3:05.36
3:05.68
3:05.75
3:05.89
3:06.18
3:06.27
3:06.42
3:06.68
3:07.31
3:08.07
3:08.18
3:08.36
3:08.45
3:08.48
3:08.48
3:09.16
3:09.28
3:09.53
3:09.65
3:10.66
3:11.27
3:12.77
3:13.64
3:13.73
3:13.74
3:14.42
3:14.89
3:15.52
3:18.47
3:18.51
3:18.88
3:19.13
3:19.19
3:19.49
3:19.86
3:19.96
3:20.32
3:20.68
3:20.97
3:21.22
3:21.28
3:22.37
3:22.92
3:23.76
3:23.79
3:23.88
3:24.93
3:25.69
3:26.35
3:26.41
3:27.54
3:27.57
3:27.91
3:28.46
3:28.80
3:29.44
3:30.41
3:31.64
3:31.92
3:33.09
3:33.20
3:34.06
3:35.65
3:36.98
3:39.15
3:40.22
3:43.15
3:44.77
3:44.97
3:45.87
3:47.55
3:50.36
3:51.28
3:51.41
3:51.94
3:52.40
3:52.55
3:52.74
3:57.27
4:07.88
4:16.43
4:19.98
4:25.32
4:27.95
5:25.80

Résultats sprint libre hommes - 1,480m
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
49
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120

DNS



HELLNER Marcus
NORTHUG Petter jr.
JOENSSON Emil
HATTESTAD Ola Vigen
MODIN Jesper
KUMMEL Peeter
HARVEY Alex
MORILOV Nikolay
COLOGNA Dario
NEWELL Andrew
JAEGER Martin
PELLEGRINO Federico
GLOEERSEN Anders
PETUKHOV Alexey
VALJAS Len
PETERSON Teodor
BRANDSDAL Eirik
HOFER David
DEVJATIAROV Mickail Jun.
STRANDVALL Matias
TRITSCHER Bernhard
JYLHAE Martti
KOUKAL Martin
KOZISEK Dusan
HAMILTON Simeon
ONDA Yuichi
HEUN Daniel
MUSGRAVE Andrew
TSCHARNKE Tim
PASINI Renato

KERSHAW Devon
PENTSINEN Anssi
STAREGA Maciej
SAAREPUU Anti
BOEUF Alexis
KOOS Torin
BELOV Evgeniy
KINDSCHI Joeri
WENZL Josef
EIGENMANN Christoph
PETTERSEN Oeystein
MIRANDA Cyril
SCOLA Fulvio
EINASTE Kein
DOTZLER Hannes
BILOSYUK Ivan
SIMONLATSER Timo
NARUSE Nobu
KLAVZAR Bostjan
KRECZMER Maciej
KUHN Stefan
NOVAK Petr
WURM Harald
BADER Markus
HAUKE Max
CHEREPANOV Sergey
VAICIULIS Modestas
FREEMAN Kris
PEPENE Paul Constantin
NOVOSELSKI Aleksei
YOUNG Andrew
MLYNAR Peter
SIM Ben
MATVIYENKO Gennadiy
KOSTJUKOVS Rinalds
BILOSYUK Myroslav
HULGAARD Jens
DAMSHKALNS Juris
HULGAARD Lasse
VAN DER PLOEG Mark
GRIMMER Nick
LEYBYUK Roman
BURGOV Ivan
SMITH Callum
AKHMADIYEV Yerdos
MOELGAARD Asger Fischer
TAGSCHERER Zoltan
MUIZHNIEKS Oskars
ROJIN Artem
HOGIU Petrica
SOULIE Francois
SZABO Milan
DEYANOV Simeon
DADIC Edi
WULFF Kristian
KAPPAS Dimitrios
SINAPOV Anton
PINZARU Victor
PLATT Simon James
SLOTINS Roberts
MIKAYELYAN Sergey
OSSIPOV Aleksandr
DARLINGTON Chris
KANGARLOO Beejan
TAGSCHERER Imre
BURIC Andrej
PLAKALOVIC Mladen
STROLIA Vytautas
GOND Balazs
KUZMIN Daniel
LANNES Carlos
POGHOSYAN Tadevos
SEYD Seyed Sattar
GKOUNKO Alexis
BARRON Peter-James
RIBELA Leandro
SAVEI Abolfazl
SARGSYAN Hovhannes
SHEMSHAKI Yasin
PETROV Andrej
GASPARYAN Shavarsh
CICHERO Federico Pablo
ANDRESKI Sote
NAKAS Georgios
STANOESKI Toni
BAENA Cesar
STANOESKI Toso
BOIT Philip
MORRISH Rory
BAENA Bernardo

KOONS Nils
KOONS Benjamin

1985
1986
1985
1982
1988
1982
1988
1986
1986
1983
1987
1990
1986
1983
1988
1988
1986
1983
1985
1985
1988
1987
1978
1983
1987
1980
1986
1990
1989
1977

1982
1986
1990
1983
1986
1980
1990
1986
1984
1979
1983
1985
1982
1985
1990
1984
1986
1984
1990
1981
1979
1982
1984
1988
1992
1986
1989
1980
1988
1985
1992
1988
1985
1988
1992
1985
1989
1983
1991
1985
1983
1977
1986
1992
1985
1983
1976
1989
1986
1991
1978
1990
1994
1993
1985
1989
1993
1992
1989
1991
1992
1987
1982
1985
1972
1989
1991
1992
1987
1978
1979
1993
1987
1975
1989
1980
1989
1987
1988
1993
1992
1983
1993
1978
1993
1986
1993
1971
1968
1990

1988
1986

SWE
NOR
SWE
NOR
SWE
EST
CAN
RUS
SUI
USA
SUI
ITA
NOR
RUS
CAN
SWE
NOR
ITA
RUS
FIN
AUT
FIN
CZE
CZE
USA
JPN
GER
GBR
GER
ITA

CAN
FIN
POL
EST
FRA
USA
RUS
SUI
GER
SUI
NOR
FRA
ITA
EST
GER
UKR
EST
JPN
SLO
POL
CAN
CZE
AUT
AUT
AUT
KAZ
LTU
USA
ROU
LTU
GBR
SVK
AUS
KAZ
LAT
UKR
DAN
LAT
DAN
AUS
AUS
UKR
BUL
GBR
KAZ
DAN
HUN
LAT
KGZ
ROU
AND
HUN
BUL
CRO
DAN
GRE
BUL
MDA
GBR
LAT
ARM
KAZ
AUS
IRA
HUN
CRO
BIH
LTU
HUN
ISR
ARG
ARM
IRA
GRE
IRE
BRA
IRA
ARM
IRA
MKD
ARM
ARG
MKD
GRE
MKD
VEN
MKD
KEN
IRE
VEN

NZE
NZE
 
 
Les phases finales
Quart 1

1
2
3
4
5
6

Modin 2:59.9
Northug à 0.2
Valjas à 0.3
Hofer à 0.3
Koukal à 4.8
Pasini à 33.8
Quart 2

1
2
3
4
5
6

Hattestad 2:57.0
Cologna à 0.0
Kummel à 0.2
Newell à 0.5
Jylhae à 0.9
Tschnarke à 5.4
Quart 3

1
2
3
4
5
6

Hellner 2:57.2
Pellegrino à 0.3
Petukhov à 1.0
Brandsdal à 1.2
Kozisek à 2.8
Musgrave à 5.7
Quart 4

1
2
3
4
5
6

Joensson 2:57.5
Harvey à 0.0
Gloeersen à 0.1
Strandvall à 1.1
Hamilton à 1.2
Heun à 1.6
Quart 5

1
2
3
4
5
6

Jaeger 2:58.2
Morilov à 0.2
Peterson à 0.3
Devjatiarov à 0.6
Tritscher à 1.4
Onda à 40.8
DEMI-FINALE 1

1
2
3
4
5
6

Northug 2:58.6
Hattestad à 0.1
Modin à 0.2
Kumel à 0.5
Cologna à 0.8
Pellegrino à 3.0
DEMI-FINALE 2

1
2
3
4
5
6

Hellner 3:02.2
Joensson à 0.1
Harvey à 0.7
Morilov à 2.8
Newell à 3.0
Jaeger à 3.1
FINALE

1
2
3
4
5
6

HELLNER 2:57.4
NORTHUG à 0.6
JOENSSON à 1.1
Hattestad à 2.4
Modin à 3.0
Kummel à 4.0
 
Quatre Norvégiens sur cinq en phases finales
La première demi-finale dans laquelle Jesper Modin se qualifie au temps.
Le Suédois a déclaré avoir été gêné par Northug qui lui aurait même marché sur les skis. photo dagbladet
Dernière bosse : le moment décisif de la finale, l'attaque de Marcus Hellner - photo dagbladet
Northug - Hellner - Joensson
 
Réactions
Marcus Hellner : "Quand j'étais malade, je n'ai fait que penser à la façon dont je me comporterais si j'arrivais en finale. Ce fut une bonne façon de me soigner. Je pensais attaquer dans la dernière bosse et c'est ce que j'ai fait. J'espérais être sur le podium mais quant à remporter l'or, je n'osais pas y penser. Je me suis vraiment surpris aujourd'hui. J'étais en grande forme et c'était le jour J pour réaliser une belle performance, dans une phase finale de la Coupe du Monde. Je crois que notre équipe est bien partie pour faire des grands Mondiaux. Nous avons déjà deux médailles. Pour ma part, j'ai déjà une médaille d'or... maintenant, je peux aborder les autres courses sans la pression !"

Petter Northug : "Ce n'est pas aussi bon que je l'espérais puisque je n'ai que l'argent et que j'ai été battu par un Suédois. Ils mènent 1-0 mais nous prendrons notre revanche.
C'est tout de même un bon début de championnat bien que je sente une pression supplémentaire devant notre propre public.
En sprint, je suis un outsider, par conséquent, je dois être satisfait d'avoir remporté l'argent. J'étais plutôt satisfait qu'Hellner soit en finale, parce que je savais qu'il durcurait la course ce qui est un avantage pour moi à la fin. Je ne pensais pas qu'il serait capable de finir aussi fort."
 
 
 
< Retrouvez toutes les autres infos