Ski de Fond
Entretien avec Mickaël Gamby
 
 
 
mardi 21 décembre 2010
 
Patrick Marguet vous propose un entretien avec Mickaël Gamby, Conseiller Technique du Comité du Dauphiné
 
Mickaël Gamby Jonathan Bernollin








Patrick Marguet vous propose une nouvelle interview, celle de Mickaël Gamby qui dirige l'équipe ski de fond du Comité des Sports de Neige du Dauphiné.
 
PM : Quel bilan tires-tu des stages effectués cet été ?
MG : Nous avons réalisé 21 jours de stage avec les jeunes juniors, et 6 jours avec les cadets entre le 20 juin et le 30 août. Ils ont tous été très suivis. Il y a quelques années, peu d'athlètes faisaient tous les stages à cause des vacances. Désormais, la priorité est aux stages, les vacances passent après. D'autant plus que les stages comités sont complétés par des stages clubs si les dates ne sont pas communes.
En dehors des stages, j'étais présent trois fois par semaine sur le plateau du Vercors pour des entraînements spécifiques (endurance force ou endurance force vitesse en ski-roues, vitesse, intervalles).
S'en est suivi un stage en septembre, trois en octobre et deux en novembre.
Si l'augmentation du volume d'entraînement a été la priorité l'an dernier, nous y avons (Jonathan Bernollin et moi) ajouté beaucoup de qualité cette année.

PM : Quelle est votre organisation matérielle pour ces stages ?
MG : La majorité des stages sont réalisés en gestion libre. Cette formule Hormis un coût financier moindre, cette formule renforce l'esprit de groupe.
Ils sont l'occasion d'apporter des données pratiques et théoriques sur l'hygiène de vie (diététique, sommeil, récupération), la physiologie liée à l'entraînement que l'on fait, la technique.
L'idée est de former des athlètes qui donnent du sens à ce qu'ils font.
L'an prochain nous continuerons dans cette voie là en termes d'organisation et d'état d'esprit. Ce sera l'occasion d'approfondir d'autres détails qui font la performance.
PM : Les jeunes ont-ils participé à des compétitions estivales ? Quel en a été le bilan ?
La seule compétition à laquelle nous avons participé est le Championnat de France de rollerski fin août à Supez Besse. Hormis David qui n'était pas prêt pour ce rendez-vous, les leaders ont répondu présent. Max Maurey termine 3ème. Julia Devaux également, mais sans forcer le talent. Gatien Airiau est 4ème du prologue et se blesse le lendemain.
Les jeunes 1 garçons valorisent les progrès d'entraînement. Derrière Julia, les autres filles étaient en dessous de leur niveau sur ces courses.
PM : Quelles sont les perspectives d'avenir de ce groupe ?
MG : Le groupe est encore jeune. 13 athlètes sont cadets ou jeunes, 3 seulement sont juniors. Depuis l'an dernier, la prise de maturité est notable. Elle sera bien plus porteuse quand les athlètes seront plus âgés.
Le travail est là, l'ambiance est un des points forts du groupe, mais il manque encore le résultat. Les leaders doivent apprendre à gagner ou faire des podiums et à l'assumer pleinement afin de normaliser la chose.
Les autres doivent être performants relativement à leur niveau.
La progression est présente pour l'ensemble des athlètes. Mais sur les 10 garçons du groupe, 7 étaient au-delà de la 40ème place au classement national en cadet 1. Chez les filles 3 sur 6 étaient au-delà de la 30ème place. On part donc de loin…
PM : Quels sont les objectifs de l'hiver ?
Qui joue quoi ?
David Picard
Ju2 - Chamrousse
> sélections internationales
(coupe d'Europe),
Lisa Locatelli
Ju1 - Méaudre
> des coups d'éclats. Elle est capable de monter sur le podium.
Florence Gusmini
Ju1 - Méaudre
> malade depuis Bessans...
Thomas Gaudillot
Je2 - Méaudre
> dans les 10 en national
Maxime Maurey
Je2 - Villard
> Les FOJE (Festival Olympique de Jeunesse Européenne).
Julia Devaux
Je2 - Villard
> les FOJE
Lise Madary
Je2 - Villard
> les FOJE
Antoine Martin
Je2 - Chartrousin
> le sprint en particulier. S'il tient les tours jusqu'en finale, je n'aimerais pas être à la place de ses adversaires.
Gatien Airiau
Je2 - Autrans
> blessé à l'épaule en septembre, au pouce en octobre et novembre. Polyvalent et rusé. L'international est accessible s'il ne se blesse plus.
  Manon Buisson
Je1 - Méaudre
> s'est très bien entraînée. Le top 10 en national, pas forcément dès le début de saison.
  Marc Benoît
Je1 - Ardèche
> un poignet dans le plâtre du début octobre à fin novembre. Sera performant en classique.
  Gabriel Royer
Je1 - Chamrousse
> les finales en sprint, le top 10 en distance.
  Baptiste Lorier
Je1 - CO 7Laux
> son niveau d'entraînement devrait le placer entre 5 et 10 chez les jeunes. Un peu de patience sera nécessaire, son pic de forme est en mars.
  Camille Cadet
Ca2 - Villard
> blessée à l'épaule durant 2 mois, elle vient de reprendre le ski. Jouera le top 10 en cadettes et en classique à la fin de saison.
  Louis Schwartz
Ca2 - Villard
> blessé à la cheville au printemps et au mollet en juillet, sera entre 10 et 20 en cadets, voir dans le top 10.
  Tanguy Bois Farinaud > très gros moteur. Sera entre 10 et 20 en cadets, voir dans les 10.
 
  N'oublions pas Delphine et Loïc Belle ainsi que Julien Doris, qui auront à cœur de s'intercaler parmi les athlètes présentés.
 
PM : Quelles sont les grandes échéances de l'hiver ?
MG : Le Festival Olympique de la Jeunesse Européenne pour la catégorie Jeune… Et des performances en rapport avec le travail effectué et les capacités de chacun.
 
PM : Peux-tu nous faire le point sur les athlètes dauphinois qui sont en Equipe de France ?

Manon Locatelli (Senior 2)
:
Son objectif est de passer la qualification en coupe du monde de sprint. De là elle peut surprendre. Elle court depuis le début de saison en coupe du monde de distance. C'est nouveau et significatif de sa progression.



Célia Bourgeois :
Après une période de fatigue durant l'automne, elle revient en forme puisqu'elle s'approche des points en coupe du monde (32ème à la Clusaz ce WE). RDV à Oslo !

 

 

 

Célia Bourgeois
La Clusaz - 19 déc. 2010





Robin Duvillard :

Il a su rebondir et tirer les enseignements de saisons moyennes. Depuis l'hiver dernier et sa 6ème place à la Coupe du monde de Davos, son talent est en train d'éclore.







Cyril Gaillard :
Tout n'a pas encore été réuni pour la performance en coupe du monde de sprint en ce début de saison. Avec une seizième place l'an dernier, comme meilleure performance, il aura à cœur de transcender ce résultat.






Robin Duvillard
La Clusaz - 18 déc. 2010
Lise Madary - CS Villard-de-Lans
Julia Devaux - Mickaël Gamby