Ski de Fond
Transpyrénéenne 2010
 
 
 
dimanche 14 mars 2010
 
TRANSPYRENEENNE 2010 > Victoire de Thibaut Mondon et d'Elizabeth Tardy-Coupat
 


Thibault Mondon du Team Grenoble et SNGR Oisans a remporté la Transpyr 2010, épreuve organisée sur le plateau de Beille et comptant pour le Challenge des longues distances.

Le fondeur de l'Oisans s'était déjà imposé le week-end dernier dans la Traversée du Vercors en duo avec le Méaudrais Lilian Gaillard.
Alors que les premiers kilomètres se sont courus en peloton, Thibault a pris très vite le large pour effectuer une trentaine de kilomètres, seul en tête. Jérémie Millereau de Gap-Bayard est revenu dans les skis de Thibault Mondon avant de céder à nouveau dans les sept derniers kilomètres.
Le Savoyard Gaétan Breyton complète le podium. Guillaume Berhault (SNB Chamrousse et Team Grenoble) prend la cinquième place à 9'22.

Dans la course des dames, on a assisté à une nouvelle victoire d'Elizabeth Coupat-Tardy. Elle s'impose avec une confortable avance de plus de huit minutes sur une ex-Dauphinoise, Florence Geymond Golay et dix minutes sur Solenne Roudot du Team Grenoble.

 
42KM LIBRE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49

1/SEN
2/SEN
1/VET1
2/VET1
3/SEN
1/VET2
2/VET2
1/VET3
1/VET2
4/SEN
2/VET3
3/VET2
3/VET3
1/VET4
5/SEN
3/VET1
2/VET2
2/VET4
4/VET3
5/VET3
4/VET2
1/SEN
4/VET1
5/VET1
6/VET3
5/VET2
6/VET1
6/VET2
7/VET3
7/VET2
8/VET2
8/VET3
6/SEN
9/VET3
7/VET1
10/VET3
8/VET1
9/VET1
9/VET2
3/VET4
4/VET4
11/VET3
12/VET3
13/VET3
5/VET4
7/SEN
1/VET3
1/VET4
8/SEN
MONDON THIBAULT
MILLEREAU JEREMIE
BREYTON GAETAN
CAZAUX BAPTISTE
BERHAULT GUILLAUME
COUPAT OLIVIER
RIVET JOACHIM
LIE PHILIPPE
COUPAT ELISABETH
DEFORET LOIC
GREGOIRE PHILIPPE
ARTOLA IGOR
SORBET FRANCOIS XAVIER
SIMEON ERICK
NABIAS FABIEN
MISZEL JEAN HENRI
GEYMOND GOLAY FLORENCE
GOLAY YVES
LAVIN MARIO
GAMISANS CARLES
BARCELO EDUARD
ROUDOT SOLENNE
GUYETAND YANN
CAVA CHRISTOPHE
BECHE ERIC
CALMET RICARD
MIENVILLE NICOLAS
MORET LIONEL
ABADIE ROBERT
PLANAS MICHEL
DEMBOURG LIONEL
GESSE FREDERIC
MIRANDA BOTA ARISTIDE
DUBOIS JEROME
CABALLERO DEL POZO SERGI
FORCADA COT JAUME
SANSOULET SEBASTIEN
VILLIERS LUDOVIC
GIRON CHRISTOPHE
GERMAIN PHILIPPE
TRAULLE OLIVIER
BILLY STEPHANE
BARNOLA JOAN
GASTAL FREDERIC
HARDELIN DANIEL
BERRO JAVIER
CASENAVE EVELYNE
SIMEON LAURE
AGUILLON LUDOVIC



+00:00.0
+01:05.3
+03:04.3
+03:06.6
+09:22.7
+10:22.9
+14:42.2
+14:44.8
+14:50.2
+16:26.6
+16:30.5
+18:01.4
+18:20.0
+18:52.1
+20:13.2
+21:35.5
+22:57.6
+22:57.6
+24:08.5
+24:10.6
+24:12.1
+25:28.6
+27:10.8
+27:15.8
+28:26.1
+29:14.9
+29:19.4
+29:21.9
+29:33.7
+29:43.0
+30:53.7
+31:36.3
+31:56.5
+32:28.1
+33:03.0
+35:27.2
+35:40.9
+37:18.6
+38:01.7
+39:24.7
+39:42.3
+40:19.5
+40:47.6
+42:12.6
+44:04.5
+44:23.8
+44:28.2
+44:59.9
+46:11.5


 
Soleil éclatant, ciel azur et neige idéale était au rendez-vous de l'édition 2010 de la Transpyrénéenne qui se déroulait hier sur le plateau de Beille. « Cette année nous avons un peu plus de trois cents participants dont 160 sur le 42 km. Cela montre la popularité de la course » constate avec plaisir Olivier Bosc, le président du « Ski Club de Beille ». « Nous avons beaucoup d'amateurs qui viennent pour le plaisir. Le plus jeune à 7 ans sur le 5 km alors que le doyen flirte avec les 77 ans ». Pasquale, fraîchement débarqué de Castres pour l'occasion, participe pour la première fois : « C'est génial, les conditions sont superbes. Je reviendrai sans faute l'année prochaine ! ». La course, conviviale pour les pratiquants du dimanche, n'est pas une promenade de santé pour tout le monde. « Le niveau est encore monté cette année. Nous avons des coureurs qui ne sont vraiment pas loin de l'équipe de France sur le 21 et le 42 km ». Sur cette dernière distance, qui constitue l'épreuve reine, Mondon Thibault s'est montré le plus fort avec un temps de 1 h 55 minutes. « Je suis parti tranquille pour monter progressivement en régime. Et puis je me suis retrouvé tout seul sans le vouloir ! J'ai ensuite été rejoint sur les 25 km et j'ai redémarré à 7 km de l'arrivée. En tout cas, les conditions étaient vraiment idéales, c'était beaucoup de plaisir ». Belle performance pour le coureur du Team Grenoble mais l'essentiel était ailleurs sur cette édition. Des petits fondeurs aux plus expérimentés, c'était le plaisir de la glisse qui était le grand gagnant de la journée.
source : La Dépêche de Toulouse