Biathlon
Interview de Jérémy Finello
 
 
 
lundi 21 juin 2010
 
Portrait de Jérémy Finello qui fait son entrée en Equipe de France juniors de biathlon
 
Après Jules Lapierre, Laurane Sauvage, Tina Béroud, voici Jérémy Finello du Vercors Ski de Fond qui va attaquer sa première année dans la catégorie "Juniors". Avec 7 victoires en biathlon et 2 en ski de fond au cours de la dernière saison, Jérémy a marqué les esprits. Il fait son entrée en Equipe de France juniors avec de grandes ambitions.
 
Palmarès de la saison
   
Subaru Biathlon Challenge FFS
2ème à Bessans 1 en sprint
7ème à Bessans 1 en sprint
1er à Bessans 2 en sprint
1er à Bessans 2 en poursuite
1er aux Plans d'Hotonnes en sprint
1er aux Plans d'Hotonnes en poursuite
  3ème à Arçon en sprint
    1er à Arçon en poursuite
    5ème au Grand Bornand en sprint
    Vainqueur au Classement général
  Championnats de France Juniors
  1er à Métabief La Seigne en sprint
  5ème à Méribel en sprint
  3ème à Méribel en poursuite
  2ème aux Rousses en super sprint
  1er aux Rousses en mass start
  6ème en relais avec le Dauphiné 2
(avec Sophie Boilley, Marine Dusser et Loïs Habert)
Ski de fond régional
Champion du Dauphiné 10km classique à Autrans
1er du Grand Prix de St-Egrève 10km libre mass start

 
La saison 2009/2010 est terminée, quel est globalement ton sentiment sur ta saison ?
Je tire un bilan positif de ma saison. J’ai réalisé de belles courses avec des résultats encourageants pour la suite.

9 victoires, c'est énorme ?

Oui c’est énorme mais c’est la récompense de mon sérieux à l’entraînement.

Quel est le moment qui t’a apporté le plus de joie ?
Ma première joie a été d’enfiler le maillot rouge, c’était aux Plans-d’Hotonnes. J’ai commencé à croire que le titre de Champion de France était possible. Ma joie a été à son comble au Grand-Bornand avec le titre que je convoitais depuis mes débuts en biathlon.

T’attendais-tu en début de saison à de tels résultats ?
Ayant bien suivi le programme d'entraînement de Thierry Dussere, je m’attendais à ces résultats.

A quoi dois-tu un tel bilan ?
Je le dois tout d'abord à mes entraîneurs, Thierry (Dusserre), Guillaume (Peyronnet) et Claire (Breton). Ensuite, aussi à mon sérieux dans le suivi des entraînements, à ma persévérance et ma détermination. Je suis très exigeant envers moi-même.

Depuis quand fais-tu du ski ?
J’ai commencé le ski à 11 ans. Après quelques années d’athlétisme, j’ai eu l’opportunité d’essayer le ski de fond. J’ai adoré et ça m’a complètement persuadé de lâcher l’athlétisme pour de nouvelles expériences.

Où pratiquais-tu l'athlétisme ? et quelle discipline ?
J’ai pratiqué l’athlétisme à Genève, où je suis né. J’ai touché à toutes les disciplines, lancerdu poids, saut en longueur, etc… mais je m’entraînais plus particulièrement pour le 1000 mètres et le sprint.

Qu'est-ce que tu apprécies dans ton club ?
Le contact avec le Président, Alain Polmans, qui est très à l’écoute.

Quels ont été tes principaux résultats dans les petites catégories ?
En 2008, j’ai fini 3ème aux championnats de France cadets.

Quel est ton style préféré ?
Bien que le skating me plaise, j’ai une préférence pour le classique et je regrette que ce style ne soit pas utilisé en biathlon.

Tu as remporté le titre de champion du Dauphiné en classique lors de la Foulée Blanche devant les Juniors. Comment as-tu vécu cette course ?
J’ai eu beaucoup de plaisir à faire cette course, d’abord parce qu’elle était en classique et ensuite le parcours à travers le village d’Autrans est vraiment sympa. Je vais me répéter… mais je visais le podium, alors la victoire, c’était super !

Quel est ton format de course préféré ?
Sans hésitation le sprint (10km et 2 passages sur le pas de tir).

Pourtant tu as remporté deux poursuites et une mass start... As-tu plus de difficultés en confrontation directe ?
Je n’ai aucune difficulté dans ces formats de course, mais ma préférence reste le sprint.

Tu as choisi de continuer dans le biathlon ? Pourquoi ?
J’aime tirer et ça me semblait logique de continuer le biathlon. Il y a aussi l’attrait de la double la difficulté, il ne faut pas seulement être bon tireur, mais aussi rapide sur les skis.

Suis-tu un plan d’entraînement précis ?
Oui, c’est Thierry, qui me donne chaque semaine l’entraînement à faire et j’essaie de le respecter au mieux.

Penses-tu être dans de bonnes conditions pour le réaliser ?
Oui, je pense. Bien que des fois il soit difficile de vouloir tout faire, sportivement et scolairement.

Scolairement tu en es où ? Peux-tu concilier facilement les études et le sport ?
A la fin du mois de juin je vais finir ma ST3 et je pense arriver assez bien à concilier les études et le sport. Bien que, je l’avoue, il y a des fois où c’est plus dur que d’autres. Selon la charge de travail et lorsqu’on part en course pour le week-end, il est plus difficile de concilier les deux.

 
Jérémy vu par
son entraîneur, Thierry Dusserre

Quelles sont les qualités physiques de Jérémy ?
Jérémy a intégré le comité du Dauphiné à 15 ans et comme tous ces jeunes qui sont venus chez nous pour trouver une structure sérieuse d'entraînement, Jérémy avait un projet en tête, celui de réussir son pari sportif. A 15 ans déjà, il savait où il voulait aller. Aujourd'hui, même si il y a encore des marches à gravir, il en train de progresser et de s'affirmer au milieu des meilleurs nationaux. En plus de sa maturité, Jérémy est un gros travailleur et cela devrait lui permettre de rapidement gagner en régularité.

A quoi peut-on attribuer les réussites obtenues au cours de cette dernière saison ?
Sa réussite repose sur ses qualités physiques qui sont au-dessus de la moyenne et sur sa capacité de travail. Il est rapide sur les skis et cela lui a permis, en course, de rater une balle de plus que ses adversaires et encore rester devant. Sa clairvoyance lui a permis de bien analyser le bon et le moins bon de ses prestations sur les premières compétitions. Il a sû rebondir après sa non-sélection au championnat du monde pour finir sur de bonnes sensations et devancer ceux qui s'y étaient sélectionnés.

Dans quels domaines peut-il s'améliorer ?
Améliorer son mental en course est une priorité parce qu'il doit maîtriser sa fougue qui lui a malheureusement joué des tours. Champion de France juniors cet hiver était dans ses cordes, mais Jérémy, de temps en temps en fait trop et en oublie parfois la manière. Je ne suis pas inquiet, les athlètes seniors du Dauphiné qui sont en train de réussir ont tous eu à un moment donné ce problème à résoudre. Etre régulier quel que soit le contexte est un des objectifs à tenir dès la saison prochaine. Le deuxième chantier est l'amélioration de sa technique sur les skis où il doit améliorer en priorité son mouvement de bras et le maintien de son bassin. Guillaume Peyronnet, Claire Breton et les entraîneurs nationaux vont travailler dans ce sens.

Les profs jouent-ils le jeu en prenant en compte votre statut d'athlète ?
Oui, il sont compréhensifs et conscients des difficultés qu’on rencontre parfois à rendre les devoirs à temps.

Quelles sont tes ambitions professionnelles ?

Etre biathlète professionnel et si ce rêve ne se réalise pas, je souhaiterais travailler dans la finance.

Y a-t-il un champion ou une championne que tu apprécies particulièrement et qui te sert de modèle ?
Aucun champion en particulier ne me sert de modèle, mais j’admire de nombreux champions tels que Didier Cuche et Lance Armstrong.

Pourquoi ?
Didier Cuche pour ses performances et être revenu à haut niveau après sa blessure. Lance Armstrong pour ses 7 victoires successives au tour de France et pour la création de sa Fondation pour la recherche contre le cancer.

Quels sont tes objectifs pour la prochaine saison ?
Finir champion de France 2010-2011.

Tu vas affronter des Juniors 2ème année. Quels sont ceux que tu le crains le plus ?
Je ne crains personne.

Pratiques-tu d’autres sports ?
Je ne pratique pas d'autre sport en particulier, mais dans le cadre de mes entraînements, je fais du vélo et de la course à pieds.
Suis-tu les grands événements du ski à la télévision ?

Oui, tous les grands évènements du ski m’intéressent et c’est toujours avec plaisir que j’essaie de les suivre, et en particulier, lorsqu’il s’agit de biathlon.

En dehors du ski quels sont tes loisirs préférés, tes passions ?
Je vais volontiers pêcher pendant mes vacances. J’aime bien écouter de la musique et jouer du foot.

Qu'est-ce que tu aimes comme musique ?
J’aime bien Michael Jackson et écouter sa musique pop.
Subaru Biathlon Challenge FFS de Bessans
Corrençon : Jérémy Finello
Coorençon : Jérémy Finello
Les Rousses : Jérémy au tir debout
Derniers réglages
Jason ? Non Jérémy